Divers

Gros plan sur les salaires dans les métiers de l’immobilier

L’immobilier est un secteur bourré d’opportunités. Que ce soit en tant que salarié ou en indépendant, plusieurs métiers sont accessibles, avec d’intéressantes possibilités de rémunération. Pour tous ceux qui s’interrogent sur cet aspect crucial, nous proposons ici un petit tour d’horizon sur les salaires dans les métiers de l’immobilier.

Combien gagne un agent immobilier ?

La rémunération d’un agent immobilier dépend essentiellement de son statut : salarié ou indépendant.

Quel est le salaire d’un agent immobilier salarié ?

Un agent immobilier salarié est employé par une agence immobilière. Il agit pour le compte de celle-ci et ses missions ainsi que ses horaires de travail sont fixés par un contrat. Sa rémunération est généralement composée de deux parties :

  • Un salaire fixe calculé sur 13 mois, dont le montant varie en fonction du contrat de travail signé avec l’employeur ;
  • Des commissions sur les transactions immobilières qu’il parvient à conclure. Elles sont de l’ordre de 10% à 15% sur le prix de vente.

Sur cette base, le salaire d’un agent immobilier débutant varie généralement entre 1450€ et 1750 €, hors commissions.

Combien gagne un agent immobilier indépendant ?

Comme son nom l’indique, un agent immobilier indépendant n’est pas lié à une seule agence. Il agit pour le compte de ses mandants qui lui confient la vente ou la location de leurs biens immobiliers. Ses revenus fluctuent d’un mois à un autre en fonction du marché et du réseau qu’il a pu se constituer.

La rémunération des agents immobiliers indépendants est régie par la loi Hoguet. Cette loi distingue les activités de vente de celle de la location immobilière.

L’agent immobilier touche une rémunération uniquement lorsqu’il parvient à finaliser la transaction. Cette rémunération prend la forme d’une commission de 3% à 8% du prix de vente. Globalement, un agent immobilier indépendant gagnera ainsi entre 1 500 € et 3 000 € brut le mois.

Après quelques années d’expérience,cette rémunération peut aller jusqu’à 30 000 € brut le mois, voire plus.

Salaires dans les métiers de l’immobilier : le cas des marchands de biens

Encore peu connu du grand public, le métier de marchand de biens consiste essentiellement à l’achat et à la revente de terrains, de biens construits et de fonds de commerce. Il se pratique uniquement en indépendant.

Les revenus d’un marchand de bien dépendent essentiellement de sa fibre commerciale et de sa connaissance du marché immobilier. Ils reposent sur une commission de 20% en moyenne. Sur un projet de 500 000 € par exemple, un marchand de biens peut toucher jusqu’à 100 000 €.

Quelle est la rémunération des agents dans la promotion immobilière ?

La promotion immobilière est une activité consistant à construire des biens immobiliers destinés à la vente. Plusieurs métiers interviennent dans ce sous-secteur de l’immobilier, avec des rémunérations de différents niveaux :

Le commercial/négociateur Vefa (Vente en l’État Futur Achèvement)

Le commercial/négociateur Vefa se charge de trouver des acquéreurs pour les biens construits par le promoteur immobilier. Au début de sa carrière, il touche environ 18 000 € brut par an. Après 5 ans de travail assidu, sa rémunération annuelle peut atteindre 25 000 €.

L’assistant de programmes et le responsable d’études

L’assistant de programmes accompagne le responsable d’études du programme immobilier dans les différentes études nécessaires à la mise en place du projet. Il touche entre 28 000 € et 42 000 € par an.

Quant au responsable d’études, il gagne entre 45 000 € et 70 000 € par an.

Le directeur opérationnel et le directeur d’agence

Ce sont les principaux responsables de la promotion immobilière. Ils touchent entre 90 000 € et 130 000 € brut au bout de 5 ans d’expérience.

Quels sont les salaires dans les métiers de l’immobilier résidentiel ?

Avec la demande en résidences qui est en plein boom, plusieurs métiers se développent autour de l’immobilier résidentiel. Parmi ceux-ci, il y a notamment :

  • L’assistant de copropriété: il touche 28 000 € brut annuels en début de carrière. Au bout de 5 ans, il peut gagner jusqu’à 38 000 €/an ;
  • Le gestionnaire de copropriétés: son salaire annuel varie entre 30 000 € et 60 000 € ;
  • Le directeur de copropriétés: il gagne entre 50 000 € et 75 000 € ;
  • L’assistant de gestion locative: le salaire annuel est de 22 000 € au démarrage. Après 5 ans, il peut aller atteindre 32 000 €.

Combien gagnent les agents du secteur du logement social ?

Plusieurs professionnels de l’immobilier travaillent également dans la branche des logements sociaux. Au nombre de ceux-ci, il y a l’assistant technique. Au début de sa carrière, ce professionnel gagne environ 22 000 € brut par an. Son salaire annuel passe à 32 000 € en moyenne après 15 ans d’expérience.

Quant au conseiller en économie sociale et familiale et au gestionnaire attribution, chacun d’eux touche annuellement entre 25 000 € et 32 000 €. Enfin, un gardien d’immeuble perçoit au début 17 000 € par an, mais il peut gagner jusqu’à 22 000 € par an après 15 ans d’expérience.

Vous pourriez également aimer...