Divers

Quelles actions pour réussir le sevrage tabagique en entreprise ?

Chaque année, le nombre d’entreprises qui aident les collaborateurs fumeurs à arrêter le tabagisme ne cesse d’augmenter. Il s’agit avant tout d’une question de santé publique, mais une société sans tabac est une meilleure société à différents égards. Mais à l’heure actuelle, l’accompagnement au sevrage tabagique reste une démarche assez compliquée pour plusieurs entreprises. Voici nos conseils pour le réussir !

Investir dans des cigarettes électroniques

Offrir à chaque collaborateur concerné une cigarette electronique sans tabac ni nicotine pour non fumeur peut le motiver à arrêter le tabac. Ce geste généreux de la part de l’employeur symbolise le soutien qu’il porte à ses ressources humaines. Il ne faut pas oublier que la fumée de cigarette ne nuit pas uniquement aux fumeurs, mais à tous ceux qui les côtoient au quotidien. La mise en place d’un espace fumeurs dans le lieu de travail n’élimine pas tous les risques. Ainsi, l’achat de cigarettes électroniques constitue un investissement qui profite à tous ! De plus, l’Assurance Maladie prend en charge 150% des substituts nicotiniques et les mutuelles santé peuvent assurer un remboursement supplémentaire.

L’importance de la sensibilisation en groupe

Les fumeurs savent très bien que l’utilisation d’une e-cigarette peut les aider à se sevrer. Mais beaucoup d’entre eux ne parviennent pas à sauter le pas, car il s’agit avant tout d’une addiction. Autrement dit, ils souffrent d’une affection cérébrale chronique qui les pousse à fumer de manière compulsive. Conséquemment, leur offrir des cigarettes électroniques ne suffit pas ! Après tout, même si c’est un acte généreux et une marque de soutien très appréciable, ils peuvent s’acheter leur propre e-cigarette s’ils le souhaitent. Il faut que leur envie d’arrêter soit plus forte que leur envie de continuer de fumer. Pour ce faire, ils ont besoin d’une sensibilisation.

Il faut juste noter que la sensibilisation en groupe est plus fructueuse que le suivi individuel. L’effet de groupe assure une meilleure efficacité puisque les collaborateurs fumeurs ne se sentent pas seuls. C’est bien de se sentir soutenus par les autres, mais c’est encore mieux s’ils parviennent à instaurer une forme de soutien collectif entre eux. La dynamique de groupe constitue souvent une grande source de motivation et permet de tenir bon sur la durée. Il est donc possible d’organiser des ateliers pour qu’ils se retrouvent, pour qu’ils puissent échanger sur leurs expériences respectives, se motiver les uns les autres et se donner des conseils.

Comment organiser les ateliers de sevrage tabagique en entreprise ?

C’est à l’employeur de trouver le meilleur créneau pour organiser les ateliers en question. Il faut choisir un endroit convivial. D’ailleurs, ce peut être dans la salle de conférence de l’entreprise, au réfectoire lorsqu’il est vide, etc. En tout cas, les participants doivent se sentir à l’aise. Nous conseillons de faire venir un tabacologue qui saura les écouter sans les juger et les conseiller de la meilleure façon qui soit. Le spécialiste peut aussi encadrer les échanges entre fumeurs et y participer. Par ailleurs, il est toujours bénéfique de faire venir d’anciens fumeurs pour raconter les difficultés qu’ils ont rencontrées lors de leur sevrage tabagique, comment ils les ont surmontées et comment l’arrêt du tabac a changé leur vie.

Vous pourriez également aimer...